Développement international…

Août 10, 2010 | Uncategorized

Nous réfléchissons depuis quelques temps déjà à la « meilleure » façon de faire que les livres que nous éditons franchissent la barrière des langues.

Nous avons été présents à plusieurs reprises sur des salons tels que Frankfort ou Bologne où se font traditionnellement les échanges de droits entre éditeurs.

Le souci est que nous n’avons pour le moment pas trouvé de maison d’édition jeunesse avec laquelle partager des valeurs telles que nous les formulons ici et, a fortiori d’éditeurs qui partagent nos préoccupations sociales et environnementales.

Finalement, nous en sommes arrivés à la conclusion que nous pourrions peut-être changer notre façon de faire, et plutôt que de rechercher des éditeurs établis, proposer à des personnes en adéquation avec nos démarches (éditoriale & entrepreneuriale) une forme de licence complète du catalogue.

L’idée de base serait donc de proposer :

  • une licence de développement de l’activité sur un territoire donné pour 25 titres, puis 5 autres titres / an,
  • 1 DVD-ROM avec l’ensemble des fichiers natifs nécessaires à la traduction, la mise en page et l’impression des livres,
  • un support technique pour la mise en place d’un site internet sur le territoire donné.

De son côté, la personne s’engagerait :

  • à respecter une éthique sociale et environnementale définie,
  • à traduire, imprimer et commercialiser les livres,
  • à assurer les moyens humains et financiers nécessaires à la bonne marche du projet,
  • à terme, à développer ses propres titres, qui pourraient être repris dans d’autres catalogues.


Les compétences/moyens nécessaires pour porter un tel projet :

  • parler français en plus de sa langue maternelle,
  • savoir animer une équipe,
  • être à l’aise avec les outils informatiques, notamment les outils de mise en page et internet,
  • disposer d’une mise de fonds initiale en adéquation avec la taille du territoire.

Nous sommes déjà en discussion avec une personne pour l’Espagne.
Si vous connaissez des personnes qui pourraient être intéressées par un projet de ce type, n’hésitez pas à nous mettre en contact.

Editions pour penser à l’endroit – www.pourpenser.fr

2 Commentaires

  1. Sabbio

    Un projet bien détaillé qui devrait trouver des personnes intéressées… je prends note au cas où je pense à quelqu'un.

    Réponse
  2. Unknown

    Pour information, j'ai transmis ton appel à Petro Chrdle qui dirige la maison d'édition tchèque Kava-Pech (http://www.kava-pech.cz/). Il a édité "Arne la ĉefido" en Espéranto.
    Le marché tchèque l'intéresse peut-être. Si l'effort de traduction français-espéranto est réalisé pour passer au tchèque, tu t'ouvres le marché du portugais très facilement, car tu trouveras des brésiliens prêt à faire le saut espéranto-portugais.
    Et vers le chinois, tu pourra contacter Peng Zhenming et Dennis Keefe qui ont monté une société d'édition à Wuhan (www.tritiko.cn).

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
    0
    Votre Panier