Un poème de Jean-Luc Moreau

Jan 7, 2011 | Uncategorized

L’autre soir, en revenant de l’école, mon fils avait ce poème de Jean-Luc Moreau à apprendre :
Si…
Si la sardine avait des ailes,
Si Gaston s’appelait Gisèle,
Si l’on pleurait lorsqu’on rit,
Si le pape habitait Paris,
Si l’on mourait avant de naître,
Si la porte était la fenêtre
Si l’agneau dévorait le loup,
Si les Normands parlaient Zoulou,
Si la mer Noire était la Manche,
Et la mer Rouge la mer Blanche
Si le monde était à l’envers,
Je marcherais les pieds en l’air,
Le jour je garderais la chambre,
J’irais à la plage en décembre,
Deux et un ne feraient plus trois
Quel ennui ce monde à l’endroit !
Jean-Luc Moreau
L’arbre perché
Les Éditions Ouvrières
J’ai d’abord cru qu’il s’agit de l’acteur de metteur en scène mais, non, il s’agit de l’écrivain, poète et universitaire.

En tout cas, c’était amusant à faire apprendre et puis le texte me plait bien.

Editions pour penser à l’endroit – www.pourpenser.fr

3 Commentaires

  1. Lise

    J'imagine bien qu'il t'ait plu 🙂

    Réponse
  2. BrightEyedMum

    Rho, je l'ai appris en ce2 il y a… euh… un p'tit moment maintenant, et je le connais encore presque par coeur ! Merci de ce resouvenir.

    Réponse
  3. Albert

    @BrightEyedMum ce doit être un texte "spécial CE2" car c'est également en CE2 que mon fils l'a appris !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
    0
    Votre Panier